Des sauts dans le temps

Lorsqu’on vit toute notre vie d’une certaine façon et qu’on a nos habitudes, puis qu’on se met à faire des changements importants, ça nous fait peur – et ça peut faire peur aux autres. Lorsque les gens qui nous côtoyaient nous revoient ou nous reparlent après qu’on a voyagé sur le chemin de la transformation, ils ne nous reconnaissent pas. Ils ont souvent des attentes basées sur l’impression qu’ils ont eu de nous la dernière fois que nous avons été en contact – nous aussi d’ailleurs.

Ça donne parfois lieu à des dissonances. Ils croyaient nous connaître – et c’était peut-être le cas – mais tout est différent maintenant, nous comme eux. Dans certains cas, on ne se reconnait plus. Les valeurs de chacun évoluent, les conditions de nos vies changent, les expériences de vie modèlent constamment qui nous sommes et notre vision de la Vie. L’image que nous leur projetons ne correspond plus à l’image originale de nous même, tout comme leurs propres yeux perçoivent différemment les choses. Parfois les différences sont frappantes; d’autres fois elles sont subtiles, à peine perceptibles même. Tout comme chacun peut se sentir à l’aise, il peut arriver qu’on se sente maladroit ou encore que la situation soit carrément inconfortable.

Certaines amitiés existent dans un cadre temporel. Elles peuvent durer quelques minutes, quelques jours, quelques mois, quelques années ou toute la vie. D’autres amitiés existent dans le cadre d’une proximité géographique (quoique cette proximité est à géométrie variable : elle peut être définie comme étant la même maison, la même ville, le même pays ou encore la même planète!). Mais peu importe le cadre «spatio-temporel», chaque personne arrive et repart de notre vie au bon endroit et au bon moment. Ce bon moment est l’instant présent de notre vie où nous en avons besoin. Cela peut se produire par notre action directe ou encore par une synchronicité résultant d’une conspiration de la Vie, qui provoque une retrouvaille ou l’arrivée d’une nouvelle amitié.

Dans la perspective où nous vivons tous dans l’instant présent et que le fil de chacune de nos vies est une succession de nos instants présents, chaque nouvelle rencontre, chaque retrouvaille est comme un saut dans le temps, l’occasion d’une visite dans une autre dimension, un coup d’œil dans l’univers de l’autre. Lorsqu’il s’agit d’une amitié forgée dans des expériences communes, on a souvent l’impression « de reprendre là où on s’était laissés ». Dans le cas d’une amitié profonde et intemporelle, on peut même avoir cette impression en rencontrant quelqu’un pour ce qui nous semble être la première fois.

Lorsque je revois une personne avec laquelle je n’ai pas eu de contact depuis longtemps, j’essaie de me rappeler que même si j’ai vécu tout ce temps avec moi-même, chacun a évolué au fil de ses expériences et apprentissages de vie. Il est important de garder son cœur et son esprit ouverts lors de ces sauts dans le temps.

Parfois on se retrouve et on reprend au point où on s’est laissés, dans le respect des différences de l’autre. D’autres fois, on peut sentir que la connexion n’est plus la même. Ça arrive et c’est normal. Ce qui peut arriver aussi, c’est que ce saut dans le temps nous amène devant une personne qu’on connaissait peu, ou seulement sous certains aspects. Si on a l’esprit ouvert, qu’on ne limite pas ses attentes à l’impression qu’on avait la dernière fois qu’on s’était rencontrés, la Vie peut alors nous présenter de belles surprises. On a alors la chance de découvrir cette personne sous un regard nouveau,  selon ce que le vécu de chacun aura façonné entre nos voyages dans le temps.