Méthodes d’écriture

Je suis en train de réaliser que je peux vivre ma vie comme je le veux et je peux la raconter de la façon que je le veux. Il n’y a pas de script. Il n’y a pas de procédure établie. Je peux écrire des chapitres de ma vie – tout comme je peux écrire un texte ou un blogue ou un livre – quand je le veux, de la manière que je le veux, structurés comme je pense qu’il devraient l’être, au rythme que je désire adopter.

Il n’y a pas de méthode unique pour l’écriture; au contraire, je veux que ma façon d’écrire soit unique. Je ne veux pas la camper, la limiter ou la circonscrire dans un style, une forme ou un mode d’écriture. Je veux être libre d’y faire des variations au gré de mon inspiration et du temps. Je veux être libre de changer de direction en cours de route. Je veux mélanger prose et poésie, selon l’humeur de mon âme. Je veux vivre tous les aspects de l’écriture – et de ma vie – en toute fluidité, en paix avec moi-même et sans que les autres ou que mon ego me dictent quoi faire ni comment le faire. Je veux dire qui je suis et ce que je ressens, sans peur du jugement.

J’ai longtemps admiré les esprits libres et les auteurs de leur propre vie. Je voulais faire comme eux, suivre leur courant, mais j’avais peur de le faire.  J’avais peur d’être différent, de ne pas m’y prendre de la bonne façon, de ne pas être à la hauteur. Je me rends compte maintenant que même si ces esprits libres m’inspirent, je n’ai pas à faire comme eux : Je n’ai qu’à faire comme moi! Ma vie n’a pas ressembler à la leur : Elle n’a qu’à être la mienne!