Résonances du temps

(2 février 1992)

Bruit inquiet du soir
Tic-tac d’une montre arrêtée
Froissement d’un voile noir
Un infini pour crier

Voix d’un lointain salut
Debout sur la colline
Signe de bienvenue
Derrière une vitrine

Mon corps irrité
Culpabilité virtuelle
Souvenirs refoulés
Qui ont coupé mes ailes